Faire financer son bien immobilier à Koh Samui est-ce possible ?

villa Koh Samui

Lorsque l’on envisage d’investir dans l’immobilier à Koh Samui, il n’est pas toujours évident de trouver du financement, surtout quand on réside à l’étranger. Certaines banques n’accordent pas de prêts pour ce type d’investissement. L’une des options proposées par certains établissements est le refinancement des biens. En fait le principe est assez simple, une personne qui souhaite obtenir un prêt et qui possède déjà un bien immobilier, obtient le nouveau financement sur la base de celui qu’il possède déjà. Pour bénéficier de ces prêts, les potentiels acheteurs doivent remplir certaines conditions comme justifier de revenus réguliers, avoir moins de 65 ans au terme de la période de remboursement du prêt, avoir une hypothèque et d’autres critères qui peuvent vous être expliqués au sein de votre banque. Avec ce système, le futur acheteur peut bénéficier d’un prêt se situant entre 80% et 100% de la valeur de son hypothèque. Ces prêts peuvent atteindre la somme de 1 million d’euros.

D’autres peuvent recourir à des banques, membres du réseau UOB (United Overseas Bank), ces banques proposent aux futurs acheteurs de biens en Thaïlande, des financements. Ces financements sont obtenus aux mêmes conditions que les banques françaises. Avec ces banques, le prêt peut atteindre la somme de 35 millions de bahts, avec un taux d’intérêt bien plus bas que celui des banques sur place. Dans le cas où le projet d’achat de bien immobilier à Koh Samui  sur le site http://www.atlasimmobilier-international.com/location/thailande/koh-samui/ nécessite un financement inférieur à 75 000 euros, il est possible de solliciter d’autres prêts bancaires, pas uniquement le prêt immobilier. L’UOB est assez présent de ce côté du monde, surtout et même en Thaïlande. Les étrangers qui travaillent en Thaïlande depuis plusieurs années, et qui disposent de hauts revenus, peuvent bénéficier de faveurs exceptionnelles et obtenir des prêts immobiliers à condition de justifier d’un apport personnel à hauteur de 20% de la valeur du bien.

Une fois que le contrat pour l’achat du bien immobilier à Koh Samui a été signé, et qu’il s’agit d’un premier achat, si cet achat est financé par un transfert d’argent, ce dernier sera contrôlé de manière stricte, à condition que l’achat soit réglementé par le Condominium Act. Dans cette opération, le financement doit venir de l’étranger, de plus le nom inscrit dans le transfert en devise étrangère doit être le même que l’on retrouvera sur le contrat d’acquisition. Le transfert d’argent doit être supérieur à la somme de 50 000 dollars et il implique de remplir un formulaire que l’on appelle « Foreign Echange Transaction Form ». Si le propriétaire ne remplit pas ce formulaire, il n’accèdera pas au statut de propriétaire légal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*