Faire financer son bien immobilier à Koh Samui est-ce possible ?

villa Koh Samui

Lorsque l’on envisage d’investir dans l’immobilier à Koh Samui, il n’est pas toujours évident de trouver du financement, surtout quand on réside à l’étranger. Certaines banques n’accordent pas de prêts pour ce type d’investissement. L’une des options proposées par certains établissements est le refinancement des biens. En fait le principe est assez simple, une personne qui souhaite obtenir un prêt et qui possède déjà un bien immobilier, obtient le nouveau financement sur la base de celui qu’il possède déjà. Pour bénéficier de ces prêts, les potentiels acheteurs doivent remplir certaines conditions comme justifier de revenus réguliers, avoir moins de 65 ans au terme de la période de remboursement du prêt, avoir une hypothèque et d’autres critères qui peuvent vous être expliqués au sein de votre banque. Avec ce système, le futur acheteur peut bénéficier d’un prêt se situant entre 80% et 100% de la valeur de son hypothèque. Ces prêts peuvent atteindre la somme de 1 million d’euros.

D’autres peuvent recourir à des banques, membres du réseau UOB (United Overseas Bank), ces banques proposent aux futurs acheteurs de biens en Thaïlande, des financements. Ces financements sont obtenus aux mêmes conditions que les banques françaises. Avec ces banques, le prêt peut atteindre la somme de 35 millions de bahts, avec un taux d’intérêt bien plus bas que celui des banques sur place. Dans le cas où le projet d’achat de bien immobilier à Koh Samui  sur le site http://www.atlasimmobilier-international.com/location/thailande/koh-samui/ nécessite un financement inférieur à 75 000 euros, il est possible de solliciter d’autres prêts bancaires, pas uniquement le prêt immobilier. L’UOB est assez présent de ce côté du monde, surtout et même en Thaïlande. Les étrangers qui travaillent en Thaïlande depuis plusieurs années, et qui disposent de hauts revenus, peuvent bénéficier de faveurs exceptionnelles et obtenir des prêts immobiliers à condition de justifier d’un apport personnel à hauteur de 20% de la valeur du bien.

Une fois que le contrat pour l’achat du bien immobilier à Koh Samui a été signé, et qu’il s’agit d’un premier achat, si cet achat est financé par un transfert d’argent, ce dernier sera contrôlé de manière stricte, à condition que l’achat soit réglementé par le Condominium Act. Dans cette opération, le financement doit venir de l’étranger, de plus le nom inscrit dans le transfert en devise étrangère doit être le même que l’on retrouvera sur le contrat d’acquisition. Le transfert d’argent doit être supérieur à la somme de 50 000 dollars et il implique de remplir un formulaire que l’on appelle « Foreign Echange Transaction Form ». Si le propriétaire ne remplit pas ce formulaire, il n’accèdera pas au statut de propriétaire légal.

L’agence immobilière à Marrakech peut vous informer sur l’urbanisme au Maroc

immobilier au maroc

La ville de Fès au Maroc est l’une des quatre plus grandes villes et l’une des plus importantes, d’ailleurs on l’appelle la capitale spirituelle. M. Merroun en charge de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire a annoncé que le futur plan d’aménagement urbanistique de Fès et de sa périphérie sera le troisième de la sorte. En effet, des plans du même genre ont été adoptés pour Fès la première fois en 1980 et une autre fois en 1995. Dans le même contexte, le ministre a ajouté que la région vit déjà la réalisation de divers plans urbanistiques : celui de Taza qui a été validé en 2015, celui d’Ifrane qui est déjà achevé, celui du Grand-Meknès toujours en cours de validation, et celui d’Azrou également achevé. Si on prend en considération la place que la ville de Fès occupe dans le paysage national, le futur plan d’aménagement entre dans une nouvelle ère en termes de documents urbains, surtout qu’il s’étend sur une superficie de 1 400 km².

Le ministre a également tenu à valoriser les efforts qui sont mis en ouvre par les différentes autorités et acteurs de la région Fès-Meknès afin d’accompagner les projets structurants pour que ce projet d’urbanisation soit une réussite. Le président de la région, M’hand Laenser a demandé aux différents acteurs du secteur de l’urbanisme d’adopter une approche plus globale pour une meilleure gestion des affaires territoriales ainsi que le suivi d’une politique tournée vers la généralisation de la couverture en documents d’urbanisme, en plus de l’encadrement et du suivi du développement urbanistique et la mise en place d’études concernant la préservation du patrimoine urbanistique et historique de la région. Il est donc question pour les agences immobilières non pas de Marrakech, mais celles de la région Fès-Meknès, de soutenir les différentes actions enclenchées.

Le président de la région encourage la mise en place d’une étude qui permettra d’avoir une vision du développement global au sein de la région Fès-Meknès. Cela pourrait impliquer l’élaboration d’une politique structurante afin de soutenir la régionalisation avancée. Avec les programmes d’urbanisation, une agence immobilière de Marrakech http://www.mauresque-immobilier.com/ n’aura aucun mal à mieux comprendre l’immobilier à Fès et à commercialiser des biens dans cette région. Une convention de partenariat a été signée entre M. Merroun et M.Laenser, afin d’identifier les problèmes qui minent la région et établir en conséquence un pôle capable de les résoudre convenablement.

Quelles difficultés foncières dans l’immobilier à Marrakech et au Maroc ?

immobilier

Effectuer une transaction immobilière n’est pas toujours aussi simple que l’on pourrait le croire, il ne s’agit pas de choisir un bien immobilier à Marrakech ou ailleurs sur le site http://salonsinternationauximmobilier.blogspot.com/, de le payer et d’en faire ce que l’on veut. Une transaction immobilière implique de nombreuses démarches qui sont plus ou moins longues, dépendamment de la nature de la transaction et d’autres facteurs. L’immatriculation foncière est l’une des procédures qui encadrent une transaction immobilière. Ce n’est pas une opération aisée et les chiffres sont là pour le prouver. En effet, en faisant une petite étude terrain au Maroc, on constate que seulement 15% des biens sont régulièrement immatriculés. En gros environ 85% du parc immobilier au Maroc n’est pas titré. Il est donc important et même primordial de revoir la politique d’immatriculation foncière au Maroc. Dans ce contexte, des assises se sont tenues afin d’examiner la problématique foncière. Le nombre des contraintes semble assez grand malgré les efforts qui sont faits par les autorités publiques. La généralisation et même l’adoption de l’immatriculation comme un processus important comptent parmi les priorités que l’État se fixe pourtant les résultats restent assez mitigés et en dessous des objectifs fixés puisque trois quarts des biens immobiliers sont toujours non immatriculés.

Il faut dire que sur le territoire marocain la procédure est certes vitale, car elle permet aux propriétaires de sécuriser leurs biens immobiliers à Marrakech et partout au Maroc, mais la procédure reste encore facultative. Cet aspect est le premier frein à la généralisation de la procédure d’immatriculation foncière. De plus les avantages d’un bien immatriculé ne sont pas connus du grand public qui n’en voit pas toujours l’intérêt, surtout que le coût de l’immatriculation est élevé et la procédure judiciaire qui y est rattachée est assez longue et pénible. La problématique foncière à plusieurs prend de nombreuses formes dont les principales sont le cadre juridique et légal. La plupart des lois qui définissent le cadre juridique de l’immatriculation foncière viennent de la période coloniale et certains textes sont même vieux de plus de 100 ans. Plusieurs nouvelles lois ont été adoptées afin de redynamiser l’immatriculation, mais on note une absence de vision globale et d’actualisation.

Pire que l’ancienneté des lois, c’est le manque de cohérence que l’on peut observer entre certaines lois qui ne sont pas adaptées aux autres lois relatives à l’usage du même foncier. Bon nombre de textes ne sont pas accompagnés de décrets d’application ni de mécanismes réglementaires pourtant indispensables pour leur mise en application. Du coup il n’y a aucun moyen de les mettre en phase avec les changements économiques et sociaux. La situation est encore moins évidente parce que pour faire immatriculer son bien immobilier à Marrakech ou ailleurs au Maroc, il faut se rapprocher de plusieurs structures foncières différentes les unes des autres. Le nombre des structures foncières fait en sorte qu’il est difficile de les intégrer dans les politiques de développement du pays. Bien sûr le parc immobilier marocain et le système foncier restent dominés par la propriété privée qui se chiffre à environ 75% à l’échelle nationale. Les 25% restants sont des biens qui appartiennent à l’État, ce sont principalement le domaine public, le domaine privé, les terres collectives, le domaine forestier, le domaine des collectivités, etc.

Acheter un bien avec une agence immobilière à Marrakech

Immobilier Marrakech

Peu importe l’investissement que l’on souhaite faire, il est toujours important de s’arrêter quelques instants pour y réfléchir et s’assurer de ne pas tomber dans les pièges courants. Dans le cas du secteur immobilier Marocain, la meilleure solution c’est toujours de se confier à une agence immobilière à Marrakech ou dans les autres villes du Maroc. Les agences sont mieux placées pour vous donner les informations qui accompagnent votre achat, de plus elles ont une certaine connaissance de l’environnement et ont ainsi la capacité de vous trouver le bien qui vous conviendra. Vous trouverez dans cet article quelques conseils qui vous permettront de débuter votre processus d’achat immobilier en toute sérénité et avec les armes adéquates.

Les préliminaires avant tout achat immobilier

Un investissement immobilier, n’est pas une dépense à prendre à la légère, un appartement ou une maison coutent assez chers et nécessitent donc que vous prépariez convenablement votre esprit et votre volonté avant de procéder à l’achat. Une bonne décision dans ce cas, pourrait vous couter cher. L’idéal en général est de confier votre dossier à une agence immobilière à Marrakech ou ailleurs mais avant cela, vous devez déjà savoir ce que vous voulez comme bien. Vous devez pour cela savoir quels sont vos besoins et ce que vous attendez du bien que vous allez acheter, en même temps déterminer quelle est la somme que vous pouvez accorder à ce projet et à chacun des postes qui sont impliqués dans le processus d’achat. En gros prendre ce temps de réflexion et déterminer tous ces paramètres vous permettra d’économiser du temps et de l’argent. Dans ce processus de réflexion, faites une liste des critères que vous recherchez dans votre futur bien : le prix, la superficie, le nombre de pièces, les facilités au sein et aux alentours de la propriété mais aussi le quartier dans lequel vous souhaitez que le bien se trouve. La liste des critères doit présenter au plus près vos attentes et vos exigences.

Une fois les critères clairement définis, vous pouvez maintenant vous mettre à la recherche de la perle rare. Plusieurs options se présentent à vous pour trouver le bien idéal, les petites annonces peuvent vous aider, les recherches sur les sites internet aussi, mais vous pouvez aussi vous faire aider par une agence immobilière à Marrakech qui servira d’intermédiaire entre vous et les propriétaires de biens. La dernière option vous permettra de faire un gain important de temps car les agences ont généralement à leur disposition des catalogues bien fournis et peuvent vous fournir une liste de biens qui correspondent à vos demandes. L’agence immobilière vous permet donc de trouver le bien qui vous correspond en faisant une grosse économie de temps.

Pourquoi les prix ont baissé dans le marché immobilier à Marrakech ?

Immobilier Marrakech

Depuis quelques mois on se rend compte que le prix de beaucoup de biens immobiliers sur le site http://www.blogdesvoyageurs.com/afrique/destination-maroc/devenir-proprietaire-dune-maison-dhote-a-marrakech.html a baissé dans la ville de Marrakech. Les appartements neufs, les maisons ou les résidences pour lesquelles on demandait 20 000 dirhams par mètre carré, sont désormais commercialisés à 12 000 voir 10 000 dirhams le mètre carré. Cette baisse facilite les transactions dans le secteur immobilier à Marrakech, car les acheteurs sont plus enclins à l’achat, tandis que les vendeurs n’ont pas de mal à vendre à bas prix. Ces nouveaux prix ne s’appliquent pas à tous les biens de la ville, ils s’appliquent essentiellement aux biens qui n’ont pas été commercialisés à cause de certains facteurs comme l’explosion de l’offre, la désertion des spéculateurs marocains et étrangers, etc. Il y a trois ou quatre ans, la ville de Marrakech abritait 4 000 villas et au moins 30 000 appartements tous achevés, disponibles et non occupés. Le même phénomène se reproduit aujourd’hui.

D’après les professionnels de l’immobilier à Marrakech, les prix pourraient baisser encore plus que cela, puisque le nombre de transactions n’augmente pas beaucoup, tandis que le nombre de logements disponibles est sans cesse croissant, avec les étrangers qui quittent la ville en revendant leurs logements. Ces conditions peuvent s’avérer dangereuses pour le marché, puisque si les prix continuent de baisser avec l’assentiment des promoteurs et des particuliers, il ne sera pas évident de commercialiser des biens à court terme, avec une marge. Par contre d’autres professionnels pensent que ce sont des prix qui sont en accord avec le nouveau référentiel des prix des transactions immobilières dans la ville de Marrakech.

Il est vrai que la baisse de prix attire un grand nombre de personnes, mais ce n’est pas le seul argument en faveur de l’immobilier à Marrakech. On retrouve également des programmes récents qui ont été implantés dans les quartiers autour de l’hypermarché Marjane. Les nouveaux acheteurs sont surtout intéressés par les résidences principales ou secondaires. Ces projets sont proposés à un prix moyen de 10 000 dirhams qui est justifié par l’accessibilité des terrains sur lesquels ils ont été construits à l’époque. Ces résidences sont équipées d’ascenseurs et de cuisines équipées, mais sont vendues au même prix que les résidences situées au centre-ville. La tendance actuelle sur le marché marocain est aux biens proposant des superficies moins grandes et moins typées selon la mode de Marrakech.

Retrouvez votre agence immobilière d’Essaouira à Paris

vente immobilier a essaouira

Le secteur immobilier marocain s’ouvre de plus en plus au reste du monde. La demande est de plus en plus grandissante à travers le monde, pour des investissements au Maroc, et le secteur immobilier marocain se doit de répondre à cette demande. C’est pour cette raison que l’on trouve actuellement de nombreux salons de l’immobilier marocain à l’étranger. Les cibles principales de ce genre d’évènements ce sont les Marocains résidant à l’étranger, mais aussi les étrangers, en règle générale, tous ceux qui souhaitent acquérir un bien immobilier à Essaouira sur le site http://www.essaouira-select.com/. Le Smap immo, est le salon de l’immobilier marocain, sa prochaine édition se tiendra à Paris du 13 au 16 mai 2016 à la Porte de Versailles. Le salon sera ouvert tous les jours de 10h00 jusqu’à 20h00 et l’accès sera gratuit. Il s’agit de la 13e édition de cet évènement qui est désormais le rendez-vous le plus attendu et le plus important de l’immobilier marocain à l’étranger, la preuve on pourra y rencontrer une agence immobilière d’Essaouira.

C’est l’endroit idéal pour obtenir un financement, dégoter de bonnes affaires, acquérir un bien au Maroc. Le salon sera installé sur 15 000 m² de surface, qui sera occupée par une centaine d’exposants venant de toutes les régions du Royaume du Maroc pour présenter leurs offres immobilières. Une offre assez complète et diversifiée, pour satisfaire tous les goûts et toutes les envies. Parmi les exposants on pourra retrouver des agences immobilières d’Essaouira et des autres villes du Maroc, des promoteurs, des aménageurs, des constructeurs, des financiers, des institutions publiques même quelques fois, etc. C’est une occasion inespérée pour les futurs acheteurs qui souhaitent investir ce marché, de s’informer, d’obtenir des conseils et d’entrer directement en contact avec les experts du secteur.

L’édition 2016 est assez prometteuse, en 2015, ce sont plus de 38 000 visiteurs qui ont franchi les portes du salon. Durant ces 4 jours, toutes les opportunités pourront être découvertes, du plus petit au plus grand standing, SMAP Immo propose de tout. L’attractivité de ce salon grandit de plus en plus, pour qu’il devienne aujourd’hui un rendez-vous incontournable, si vous êtes à Paris durant le mois de mai, n’hésitez pas à aller à ce salon et discutez avec une agence immobilière d’Essaouira ou de Marrakech qui pourra vous faire des propositions quant aux disponibilités immobilières sur place. L’offre sera en totale adéquation avec la demande qui est de plus en plus exigeante.

Pourquoi investir dans l’immobilier à Marrakech ?

maison Marrakech

Marrakech est une ville aux mille et une facettes. Chaque année des millions de visiteurs viennent admirer sa beauté. Certains sont tellement subjugués qu’ils décident de ne plus repartir et de s’y établir durablement en investissant dans un bien immobilier de choix que ce soit pour les vacances dans une résidence secondaire ou dans une résidence principale.

Le Maroc dispose d’un cadre idéal pour investir dans un bien immobilier http://www.immocomplice.com/. C’est un pays qui a montré à de très nombreuses reprises sa forte stabilité que ce soit lors du printemps arabes qui a renversé les régimes dans d’autres pays proches ou que ce soit tout au long de son histoire malgré quelques zones d’ombres comme dans tous les pays du monde. Le pays est stable ce qui donne envie aux investisseurs nationaux et surtout internationaux, petits ou grands investisseurs, de parier sur l’avenir en plaçant leurs deniers dans un bien immobilier ou dans de grands projets d’envergure tous tournés vers l’avenir et le progrès.

Investir au Maroc

La question principale que les investisseurs se posent lors qu’ils décident ou envisagent d’investir au Maroc n’est pas « où investir au Maroc ? » mais dans quels produits investir car le marché immobilier disposent d’une pléiade de biens à tous les prix et pour tous les budgets que ce soit du petit studio situé dans le centre-ville de Marrakech ou de Casablanca en passant par la luxueuse villa de la Palmeraie ou des quartiers chics. Il existe de nombreux types de biens sur le marché local que ce soit des appartements, des villas, des maisons traditionnelles ou encore des palais au cœur de la médina.

Marrakech est la première ville touristique du Maroc. Elle draine de nombreux investisseurs qui souhaitent investir dans une résidence secondaire comme les grands investisseurs qui décident d’investir des millions d’euros dans des projets immobilier pharaonique à Marrakech. Les investissements immobiliers de grande envergure se tournent aussi vers la capitale économique du Royaume, Casablanca. Toutes les grandes villes ont connu une forte mutation depuis le début des années 2000 avec de profondes transformations et un développement d’une vision moderne pour les années à venir. Les grandes entreprises internationales investissent en masse au Maroc pour profiter de la fiscalité avantageuse mais également d’une main-d’œuvre parfois très qualifiée à moindre coût ce qui s’avère très rentable dans de très nombreux secteurs de l’économie comme l’immobilier, le bâtiment ou le secteur tertiaire.

Investir, oui mais comment ?

Il est souvent difficile pour un investisseur novice en la matière qui ne connait pas vraiment les codes du pays même si dans les secteurs classiques les codes sont principalement les mêmes dans le monde entier il vaut mieux se faire conseiller par un agent immobilier local qui pourra vous sélectionner des biens et négocier lors de la phase d’achat.

A l’heure actuelle, les prix dans les grandes villes et les banlieues proches comme Casablanca, Rabat ou encore Marrakech sont en baisse après des années de hausses indomptables. Il y a beaucoup de biens sur le marché et encore peu de d’acheteurs ce qui vous permet de faire de bonnes affaire et de pouvoir négocier pour un rabais important lors de votre achat. Si vous souhaitez investir dans une résidence secondaire à Marrakech, il est préférable de choix un quartier de qualité centre ou proche du centre à deux pas des commerces et de toutes les commodités. Une ville annexe « Tamansourt » a été créée pour désengorger Marrakech mais difficile de faire ce choix à une dizaine de kilomètres de Marrakech sachant que sur place le manque d’infrastructures est flagrant et que les transports en commun classiques ne la déversent pas ou très peu.

Contrairement à Marrakech, les nouvelles banlieues et quartiers limitrophes de Casablanca rencontrent un grand succès auprès des habitants de la ville qui souhaitent quitter le centre pour trouver un peu de quiétude loin du tumulte. Ces transformations ont été possibles grâce à l’arrivée des lignes de tramway pour accéder plus facilement aux quartiers d’affaires de la ville.

Trouver un bien immobilier à Marrakech  pour s’y installer définitivement, couler une retraite paisible ou simplement changer de vie mais le changement a un prix et vivre à Marrakech n’est pas toujours l’El Dorado attendu. Il faut donc prendre de nombreuses précautions pour ne pas se faire avoir par le Miroir aux Alouettes. Les conseils des professionnels et les témoignages des investisseurs sont souvent les bienvenus !

Comment louer un bien immobilier à Marrakech ?

 

villa_1412

Marrakech est une ville qui attire chaque année des milliers voyageurs prêts à changer de vie pour s’y établir à plus ou moins long terme. Vous souhaitez avec des conseils pour louer un bien immobilier à Marrakech et savoir que faire pour ne pas se tromper ? Voici quelques conseils qui pourront vous aider à franchir le pas et à faire le bon choix !

Bien préparer le terrain !

Louer un bien immobilier à Marrakech est assez simple avec Chicriad car le marché est bien fourni. Les agences immobilières proposent des locations dans tous les quartiers de Marrakech du petit studio, à l’appartement familial de haut standing, à la villa haut de gamme en passant par le riad comme dans les contes des Mille et Une nuit. Il y en a pour tous les goûts, tous les budgets et toutes les envies.

Néanmoins comme dans toute location, il ne faut pas se laisser aveugler par le premier bien qui vous est présenté, il faut gratter un peu pour voir si cela peut vous convenir et surtout si vous n’aurez pas de surprise une fois que vous aurez emménager car dans certains quartiers entre les restaurants, les boites de nuits, les établissements en tout genre les nuisances peuvent vite devenir insupportables !

Bien cibler le quartier qui vous convient est la base d’une bonne recherche d’un bien immobilier à Marrakech.

Avoir les bons réflexes !

location-villa-meublee

Il est recommandé de passer par des professionnels pour ne pas se tromper mais surtout pour éviter d’avoir à faire toutes les rues des quartiers qui vous intéressent en faisant du porte à porte. La commission de l’agence pour une location longue durée d’au moins 12 ou 24 mois représente un mois de loyer. Cela vous permettra d’avoir une certaine tranquillité d’esprit et d’éviter de vous faire arnaquer par des intermédiaires mal intentionnés prêts à tout pour profiter de leur commission.

Vous ne devez rien payer, rien régler avant la signature et la validation de votre contrat de bail. N’oubliez pas de faire également un état des lieux complet, une contre visite est aussi nécessaire avant de signer votre contrat, de voir si des travaux sont à faire. En cas de travaux, vous pouvez négocier votre loyer ou trouver un arrangement avec votre future propriétaire.

Une fois que vous aurez trouvé votre bien immobilier à Marrakech, vous pourrez enfin profiter de la ville, de la douceur de vivre pour commencer une toute nouvelle aventure !